Pas de gnocchis pour les Porteños

Catégorie:

Buenos Aires part en guerre contre les fonctionnaires fantômes: 5% d'entre eux environ (estimation de 6.000 sur 125.000) toucheraient leur solde de façon indue.

Chávez sera toujours Chávez...

Catégorie:

... mais en mieux! En ce joli mois de mai, c'est un festival qu'il vient de faire. Promotion d'un nouveau modèle de téléphone, nationalisations, menaces contre les médias, et pour finir un challenge: battre son propre record, actuellement de 8 heures et 15 minutes, dans un Aló Presidente exceptionnel qui durera 4 jours, du jeudi 28 au dimanche 31 mai! Prétexte: célébrer por todo lo alto le 10ème anniversaire de cette émission. (Je ne sais pas qui est l'auteur de la photo mais elle m'enchante).

Des abréviations dans la presse hispanoaméricaine

Catégorie:

Comprendre un article de presse hispanoaméricaine tourne parfois au parcours du combattant. Avec un peu d'entraînement et beaucoup de bonne volonté, on parvient à briser le code et enfin comprendre quels sont les protagonistes.

Le ricochet de la crise

Catégorie:

Le Salvador est probablement le pays le plus paradigmatique de la question des remesas. Les près de 3 millions d'émigrés salvadoriens ont assuré jusqu'à récemment 18% du PIB de leur pays par ces envois d'argent. Le ralentissement économique qui les touche a un effet de ricochet sur leur pays, vers lequel les sommes envoyées diminuent.

Délit de panique financière

Catégorie:

Tags:

En France, quand on reçoit un sms idiot où il est question de faire dérailler un train, on finit en garde en vue. Au Guatemala, c'est presque pareil: quand on envoie sur Twitter 'Primera acción real ‘sacar el pisto de Banrural’ Quebrar al banco de los corruptos' (couler la banque des corrompus, Banrural étant la banque mise en cause dans l'affaire de corruption mise en lumière par l'affaire Rosenberg), on est accusé de 'délit de panique financière' et on finit devant le tribunal.

Pages

Subscribe to Hispanioo RSS