Assemblée générale à l'Association Bogotane d'Ornithologie

Comme je suis joueuse, que les oiseaux m'intéressent et qu'adhérer à une asso de protection de la nature est un bon moyen pour trouver des gens qui s'y intéressent aussi, j'ai pris ma carte à l'Association Bogotane d'Ornithologie il y a 3 semaines. Et j'ai été conviée à l'Assemblée Générale biennale qui tombait justement ce soir, quel bol.

Réunion prévue de 5 à 7 à l'université Javeriana, dans le centre mais plus au nord de 30 rues que mon centre à moi. Evidemment, à partir de 4h, pluies diluviennes; doublées d'un méga bouchon pour cause de manifestations inopinées d'étudiants de deux universités.

A Rennes, les étudiants vont s'asseoir sur les rails à la gare, ça embête bien les gens qui sont dans les trains, mais en ville on ne les voit guère. Ici, c'est génial: il suffit d'être 50, comme cet après-midi, de bloquer un carrefour névralgique (genre la K7, la grande artère centrale nord-sud, avec la calle 26, la grande artère est-ouest qui va à l'aéroport) et il faut deux heures pour recommencer à rouler un peu plus vite qu'au pas.

Donc, je suis arrivée avec 45' de retard à l'assemblée générale (en buseta: un mini-colectivo dans lequel on fait rentrer autant de monde...), mais ça n'était pas trop grave: on n'avait pas encore procédé au renouvellement du bureau. Un grand moment, où les candidats se présentent après le vote et où on met 10' à établir combien on est, entre les présents et les pouvoirs.

Ma voix comptait quand même pour plus de 4%, puisque nous étions 22. Pas beaucoup, certes; les bouchons, la pluie, me suis-je dit. Pas du tout. Sur une ville de 8 millions d'habitants, les membres de l'asso sont une quarantaine, dont une étrangère. D'un coup, je me suis demandé si réorienter mon sujet sur l'importance de la nature  pour la population locale était bien une bonne idée.

Mais comme dimanche on va fêter les 'plus de 20 ans' de l'association (authentique, personne ne sait plus quand elle a commencé à fonctionner; de même qu'ils n'ont pas les comptes sur plus de 2 ans, les trésoriers défaillant les uns après les autres) en faisant un barbecue dans une finca du nord de la ville, j'ai rudement bien fait d'adhérer. Miam! Et en prime je devrai prendre le TransMilenio, ça fera plaisir à Pymouss (mais je ne pourrai rien raconter sur Wikipédia: les sources primaires ne sont pas admises).