De la traite des Françaises en Argentine en 1927

Catégorie:

Tags:

Un peu par hasard, je suis tombée sur un petit livre intitulé Le chemin de Buenos Aires, sous-titré La Traite des Blanches. Publié en 1927 par un certain Albert Londres.

Le grand journaliste y relate son périple, de Paris à Buenos Aires, pour suivre l'activité des proxénètes qui 'exportent' des Françaises, fort prisées des Argentins (les Polonaises venant ensuite, et les locales en dernier).

Reportage précis, chiffré et détaillé, il est très instructif sur le Buenos Aires de la fin des années 20, dont on découvre la géographie et les coutumes. Rehaussés par le style haut en couleurs d'Albert Londres, certains éléments paraissent tout de même exagérés, voire difficiles à croire.

Mais le récit de la façon dont les maquereaux se présentent en joailliers des femmes, voire en bons Samaritains de ces filles qui ne sauraient pas se mettre en valeur sans eux, est tout à fait piquant.

On ne saura pas malheureusement pas pourquoi les Franchuchas étaient les plus appréciées des dames recherchées par les fiers Argentins (première, deuxième, troisième génération... etc.).