Le prix des aliments devrait encore augmenter au Venezuela

Catégorie:

Le quotidien des Vénézuéliens semble (vu d'ici) de plus en plus difficile. L'inflation sur les produits de base, notamment alimentaires, donne le frissons. Et des analystes qualifiés de sérieux par América Económica annoncent une aggravation des conditions de vie.

Ce n'est pas la première fois que j'évoque ici la question des produits de base, leur perte, leur prix, et Clémentine a parlé du cours du bolivar dans Latinioo Venezuela.

Mais la situation continue à se dégrader, semble-t-il. Hier, le directeur du Centre de Documentation et d'Analyse Sociale du Venezuela (CENDAS), un cabinet privé, a indiqué aux médias que le prix des aliments pourrait grimper de 50% au second semestre 2010, après une augmentation déjà non négligeable de 23.8% sur le premier semestre.

L'actuel salaire minimum est de 1.223,89 bolivars (23€) et permet de couvrir sensiblement la moitié des besoins alimentaires d'une famille de 5 personnes, évalués à 46€ en juin (46€ pour 5!! Ça laisse songeur). Il faudrait près de 4.5 salaires minimum pour assurer tous les besoins basiques de ladite famille, selon les calculs du CENDAS.

Le salaire minimum est pourtant l'un des plus élevés d'Amérique Latine, et régulièrement réévalué; mais il peine à suivre une inflation galopante. Outre l'alimentation,  les loyers ont augmenté de 6.8%, les articles d'hygiène et ménage de 2.6, les vêtements de 0.5 depuis janvier.