Joli mois de mai, correction de copies

Catégorie:

Tags:

En mai, ce sont les partiels de second semestre. J'ai une matière là-dedans: Civilisation espagnole (le reste étant en contrôle continu pour cause de Bologne). Ça en jette mais ça veut dire culture générale. Et la correction des copies, c'est le moment de la douloureuse reprise de contact avec le sol, bien bas.

24h de cours magistral en espagnol (certes), portant sur de la géographie, de la politique, des aspects de société et de l'économie de l'Espagne. Ça n'a pas l'air bien sorcier. Le plan complet est en ligne avec des liens vers des documents (cartes, articles, stats...) complémentaires. Les annales des 10 dernières années aussi, presque toutes avec corrigé. En prime, 24h de TD permettent d'approfondir certains points.

Eh bien il y a quand même, disons... des incompréhensions.

Les premières sont méthodologiques. Qu'un examen porte sur le cours donné, y'en a, ça les dépasse. C'est pourquoi (supposé-je?) on me parle de volcan ou de voiture piégée à New York. Oui, c'est de l'actu. Manque de chance, ce n'est pas un quizz de culture gé pour sélectionner à l'entrée d'une école de journalisme.

Que le vocabulaire vu en cours soit nécessaire pour comprendre les questions ou (voire ET!) y répondre, c'est pareil, ça vole beaucoup trop haut pour certains (et pourtant, madame, avec le nuage de cendres...). Après, c'est ma faute: je leur ai donné des pistes pour deviner le sens des mots qu'ils ne connaîtraient pas dans un article de presse. En évoquant notamment l'étymologie et les mots de même famille. Alors, forcément, si j'en ai 3 qui me parlent de natalité, c'est parce que vivienda ça a l'air de venir de vivir, vivre; donc ça doit être la naissance. On a vu 150 fois le mot, lequel signifie assez fourbement logement, mais c'est égal. On apprend donc dans le commentaire de ce graphique sur l'évolution 2001-2009 du nombre de logements construits que le taux de nuptialité (?) remonte grâce aux immigrés musulmans. Ça, ça doit être le double effet Nantes. Pensez, si chaque musulman épouse 4 femmes...

On mettra sur le compte de la langue étrangère diverses affirmations plaisantes (lexomil, lexomil, lexomil): le gouvernement espagnol est en décroissance (mazette); le gouvernement a fait construire tous les logements de 2001 à 2009 - de façon générale, l'Etat et le gouvernement c'est la même chose pour les étudiants, et curieusement, pour des économistes, le gouvernement est responsable d'à peu près tout, et devrait s'occuper du reste.

Mais tout de même, il y a des trucs, en politique et en économie, qui défrisent salement. Je vous livre en vrac:

- le président du Pays Basque, c'est l'ETA.

- les Républicains se rapprochent des idées de Franco (le cours commence à la période post-franquiste). Ça va faire un paquet de cadavres à se retourner dans leur fosse commune.

- le roi s'appelle Ruan Carlos [sic]. Ou Felipe de Borbón, ça dépend. L'examen a pourtant eu avant l'hospitalisation du roi.

- le secteur automobile n'est pas soumis à la crise actuelle. Ce sont les ouvriers du secteur qui vont être contents de l'apprendre.

- le gouvernement a fait construire des logements pour les jeunes, l'équivalent des ZUP en France. Mince alors, justement je connais l'adjoint à l'urbanisme d'une grande ville, il faut que je lui donne cette information d'urgence.


Et mon petit préféré. On a un peu causé de l'ETA. Faut bien. Une des questions de l'examen était la suivante: Avec ce titre 'La kale borroka queda desactivada', de quoi va parler l'article? (au passage, je demandais des informations sur le journal Público, d'où j'avais tiré ledit titre; j'ai quand même eu la réponse: c'est un journal. Je vois que j'ai affaire à un connaisseur.)

L'expression, on l'a vue au moins 3 fois. Elle était dans la partie du chapitre de politique mis à disposition des étudiants en version intégrale pour qu'ils la lisent chez eux. On est revenu dessus en cours magistral. Et encore en TD. Et là, j'ai 4 stars:

- le repentant: je ne comprends pas les mots 'kale borroka', pourtant je sens bien que c'est important pour comprendre le titre (bah oui, les 2/5è, quand même). Mais comme je comprends pas je vais faire des hypothèses. La bonne idée! Et moi, je fais quoi? je cherche dans les 10 lignes si une des hypothèses tombe juste?

- le linguiste: c'est du basque, alors l'article va parler de la langue basque.

- l'informé: ça me fait penser à la voiture piégée à New York (à cause des K dans le mot??!!!), donc ça doit avec un rapport avec Al-Kaida (non je plaisante... avec un Q quand même) et avec les attentats de Madrid en 2004.

- le perspicace: la kale borroka (qui au passage désigne les violences urbaines liées à l'ETA) c'est ce qu'il y a sous les volcans, donc c'est bon signe parce que si c'est désactivé le volcan il va pas exploser. Amusant, moi j'appelle ça le magma - enfin je présume?- mais on n'a pas eu l'occasion d'en parler cette année. En même temps, c'est une bonne idée: on devrait leur mettre un bouton on/off, aux volcans. Aux puits de pétrole aussi, d'ailleurs, mais ça on m'en a parlé dans la question énergétique (avec tout ce bon pétrole perdu, le prix va sûrement remonter).


A part ça, tout va bien. Je vais préparer les sujets de 2ème session, ça va servir...