Les Tablas de Daimiel vont être remises en eau

Catégorie:

Le parc naturel humide, de plus en plus asséché, connaît une combustion souterraine ininterrompue depuis cet été. Les grandes manoeuvres décrétées par le gouvernement national ont porté leurs fruits: la remise en eau commencera ces jours-ci.

Revoir le contexte: Autocombustion d'un parc naturel espagnol

L'eau du Tage (Tajo en espagnol, le bassin mauve sur la carte) devrait venir inonder tout prochainement les Tablas de Daimiel. Les récentes pluies - les plus fortes depuis 1996 dans le bassin du haut Guadiana!- ont fait remonter le niveau des réserves et des rivières asséchées réapparaissent. Pour combien de temps, personne ne le sait, mais apparemment ce n'est pas une question envisagée par les journalistes.

La bonne nouvelle est que la tourbe du parc est en train d'être imprégnée d'eau progressivement. Là où cet été seuls 10 hectares étaient en eau, 80 ont été inondés récemment grâce à l'ouverture de 7 puits d'urgence. Aller finir de pomper les nappes phréatiques pour étendre l'incendie souterrain me laisse un peu perplexe, puisque c'est notamment au pompage illégal de la nappe que l'on doit ledit incendie, mais enfin...

En tout état de cause, tout est prêt pour le transfert de 10 hectomètres cubes (1 hectomètre cube = un stade Santiago Bernabeu, c'est sympa les points de références espagnols!) depuis le Tage, le plus long fleuve d'Espagne, qui se jette au Portugal. Et ça tombe vraiment bien, car une délégation de la Commission Européenne viendra avant la fin du mois mener une inspection.