Un ex-président chilien assassiné il y a 27 ans

Catégorie:

La justice chilienne poursuit 6 personnes qui seraient liées à la mort, en 1982, de l'ancien président Eduardo Frei Montalva (père de l'actuel candidat et lui même déjà ex-président Eduardo Frei). Le premier du nom serait mort empoisonné, et non victime d'une septicémie.

A la fin de l'année 1981, alors que Pinochet est déjà au pouvoir depuis 8 ans, Eduardo Frei subit une opération chirurgicale légère. Il décèdera en janvier de l'année suivante, à cause d'une infection contractée lors de l'opération, dit-on alors.

La famille a des doutes mais ne les exprime guère, même si Frei avait des velléités d'opposition à Pinochet et l'aura d'un ancien président démocratique (1964-70). Mais le juge chilien Alejandro Madrid a ordonné hier l'arrestation de 6 personnes en lien avec un probable assassinat: deux médecins, deux légistes, un ex-agent secret et l'ancien secrétaire de Frei, recruté par la police secrète.