L'ALBA se met au sucre

Catégorie:

7ème sommet de l'Alliance Bolivarienne pour les Amériques, dont l'acronyme signifie l'aube (et qui en juin 2009 est devenue une alliance: avant elle était une alternative). Le bloc d'intégration a signé le traité instituant un système de compensations, comme l'Union Européenne l'avait fait avec l'ECU, avant que la création de notre monnaie unique.

SUCRE: Sistema Único de Compensaciones REgionales. Rien à voir avec le produit de la canne à sucre, référence en revanche au géneral Sucre, grand homme de l'indépendance du continent ( un des...) qui a laissé son nom à de nombreuses villes et autres centrales électriques.

L'annonce en avait été faite il y a déjà un an; comme la Banque du Sud, la nouvelle monnaie virtuelle a eu un peu de mal au démarrage. Cette signature permet pour les pays signataires de l'ALBA (pour les hispanophones: Vénézuela, Cuba, Equateur, Bolivie, Nicaragua et Honduras; plus des confettis caraïbes: St Vincent et Grenadines, Antigua et Barbuda, et la Dominique) de ne plus dépendre du dollar pour leurs transactions commerciales. Une belle manifestation de la prise d'indépendance progressive d'un certain nombre de pays du continent, dont ceux qui regorgent le plus d'hydrocarbures.