Mexique plutôt qu' "Etats-Unis mexicains"

Catégorie:

Tags:

A quelques  jours de la fin de son mandat électif, le président mexicain Felipe Calderón propose le changement du nom officiel de son pays pour retrouver "la beauté et la simplicité du nom de [sa] Patrie".

Le nom que porte le pays est défini dans la Constitution de 1824. Il avait alors été préféré à d'autres terminologies, telles que "Amérique Septentrionale de Morelos", "République des Etats d'Anahuac", "Empire mexicain" , "Amérique Mexicaine" et... Mexique. Cependant, souligne Calderón, à l'époque les Etats-Unis d'Amérique étaient un "exemple de démocratie et de liberté à suivre". La réalité historique ayant changé (chacun le comprendra comme il voudra...), le Mexique pourrait - devrait - s'émanciper de son voisin (qui au passage lui a volé près de la moitié de son territoire au milieu du XIXè siècle, mais bon). Au demeurant, reprend Calderón, le monde entier connaît le Mexique sous cette appellation simplifiée.

Le futur ex-président entend donc lancer le processus de changement de nom avant de quitter le pouvoir. Le résultat n'est pas pour tout de suite: la proposition doit passer par le Parlement, être analysée par une commission, puis approuvée par les deux chambres et enfin inscrite dans la Constitution.

Calderón avait déjà appelé de ses voeux le changement d'appellation en 2003, alors qu'il était chef du groupe parlementaire du PAN au Parlement, puis il avait eu d'autres chats à fouetter. Alors qu'il quittera ses fonctions le jeudi 30 novembre, souhaite-t-il laisser un souvenir autre que celui du président aux soixante mille morts?