Chevron privé de pétrole au Brésil

Catégorie:

La compagnie pétrolière états-unienne Chevron a provoqué une marée noire au Brésil au début du mois. Soupçonnant que les amendes imposées seront insuffisantes à motiver l'entreprise à prendre de véritables précautions, les autorités lui ont interdit toute nouvelle ouverture de puits. Les treize qu'elle exploite déjà ne sont cependant pas concernés.

Serait-ce le double effet Deepwater Horizon? Le Brésil, qui s'est découvert d'importants gisements pétroliers off shore, ne veut pas connaître le sort des côtes caraïbes des Etats-Unis. Aussi a-t-il pris des mesures drastiques contre Chevron, responsable d'une fuite sur un puits en cours de perforation, et d'une marée noire de près de 2.400 barrils à 400 kilomètres de Rio de Janeiro.

Malencontreux incident, fuite sous contrôle et totale transparence, se défend-on au sein de la multinationale. Foutage de gueule Imprudence, désinformation et manque de réactivité, répond-on côté brésilien, où les autorités ont tardé à prendre la mesure du phénomène. Pour l'ANP, Agence Nationale du Gaz, du Pétrole et des Biocarburants, Chevron a fait preuve de négligence en perçant un puits sans avoir réalisé d'étude préalable, et ne disposait pas d'un plan d'urgence, rapporte América Económica. La première sanction est l'amende maximale qui peut être infligée en pareil cas par l'IBAMA, l'Institut Brésilien de l'Environnement: vingt-sept millions de dollars. Une bagatelle pour Chevron, qui s'expose à une autre amende d'un montant maximum de 143 millions pour avoir menti à l'Agence Nationale du Pétrole en lui dissimulant des informations sur la fuite.

Dilma Rousseff, courroucée par le comportement de l'entreprise, a souhaité marquer le coup de façon plus radicale: en fermant le robinet, ce qui touchera plus durement l'entreprise au portefeuille que les amendes. De fait, cette décision s'applique sans délai et sans date de fin; Chevron pourrait être distancée par la concurrence dans l'exploration des juteux gisements dits pre-sal, situés sous les couches de sel du sous-sol marin.

La tension autour de l'entreprise risque de ne pas retomber de si tôt: une délégation de députés qui visitait aujourd'hui le lieu de stockage du brut récupéré en mer a pu constater de graves fuites dans les installations. Il semble que l'eau de la localité de Duque de Caxias, dans le grand Rio, ait été contaminée.

Deuxième plus grande compagnie pétrolière américaine et 4ème groupe pétrolier mondial, Chevron a vu son chiffre d'affaires s'élever à 221 milliards de dollars en 2007. Elle a été condamnée en 2011 dans ce que l'on a appelé "le procès écologique du siècle" pour la pollution massive d'une zone d'exploitation dans la partie amazonienne de l'Equateur. Chevron refuse de reconnaître le verdict.