A Grenade, on rafraîchit sa culture générale en prenant le bus

Catégorie:

Si tu ne viens pas à la culture, la culture ira à toi: tel pourrait être le slogan d’une association estudiantine espagnole qui propose à ses concitoyens de rafraîchir ou développer leur culture générale lorsqu’ils prennent le bus. Une initiative pionnière en Europe.

Le constat est cruel: les problèmes d’accès à l’éducation, la difficulté à mémoriser des événements et l’oubli lié au temps qui passe sont à l’origine de problèmes de (mé)connaissance culturelle.

Comment y remédier? C’est la question que s’est posée une association estudiantine liée à l’université de Grenade, la JEFE (Jeunes Espagnols pour le Futur de l’Europe), qui revendique 232 membres issus des filières de Droit, Gestion des Entreprises, Architecture, Pharmacie, Médecine et Sciences de l’Education.

La solution offerte par cette association consiste à proposer aux usagers des transports en commun des « brèves de culture générale » sous la forme d’autocollants appliqués dans les 150 bus de l’entreprise Rober, délégataire du service public de transport de la ville. D’après les chiffres de cette entreprise, les 240.000 habitants de la ville (la métropole en compte un demi-million) réalisent en moyenne 160 trajets par habitant et par an: l’association a donc considéré que c’était là la meilleure façon de partager la connaissance.

Depuis le 6 mai, on peut voir dans les bus des autocollants rouges qui présentent des faits historiques, des autocollants bleus et verts pour les personnages illustres, des autocollants oranges pour des éléments de culture générale (l'arrivée des Romains est classée comme: personnages => Romains). Chacun comporte, outre une photo et un bref résumé élaboré par les étudiants, un QR code qui renvoie sur l’article Wikipédia correspondant.

De mai à juillet, c’est l’Espagne qui est mise en valeur; de juillet à septembre, il sera question d’Europe, et de septembre à décembre les Grenadins (re)découvriront des éléments de la culture générale mondiale. Mais les JEFE espèrent bien des retours d’utilisateurs pour élargir leurs prochaines offres à d’autres domaines de la culture.

Crédits photographiques: José Luis Amat Reinoso

En savoir plus: