corruption

Corruption tous azimuts en Espagne

Catégorie:

Nouvelle application de l'un de mes dictons préférés: quand on cherche, on trouve. En Espagne, on en est à plusieurs cas de corruption politico-financière par semaine. Normal, selon un ancien responsable politique de la gauche communiste, Julio Anguita, pour qui la corruption est pour les Espagnols 'quelque chose de congénital'.

Par-ité la monnaie...

Catégorie:

Au Mexique, un quota minimal de 30% de candidates est institué lors des élections législatives. Qu'à cela ne tienne: il suffit que les élues démissionnent au profit d'un homme pour respecter la loi sans perdre le pouvoir (parce que pouvoir, c'est masculin, alors que cuisine et famille, c'est féminin. Quand même).

Uribe en route pour la réélection à vie

Catégorie:

Il y en a qui se sont retrouvés en pyjama au Costa Rica pour moins que ça, mais Álvaro Uribe, lui, pourra probablement se présenter pour la troisième fois à la présidence de la République. Le Congrès colombien vient en effet d'approuver à une écrasante majorité (85 pour, 5 contre, les représentants de 2 partis d'opposition ayant refusé de prendre part au vote, ça c'est de l'opposition) la tenue d'un référendum visant à proposer aux citoyens une modification constitutionnelle en ce sens.

Micheletti lâche du lest pour mieux sauver son navire

Catégorie:

Le président de fait du Honduras vient de le reconnaître: exiler son prédécesseur, le président de droit Zelaya, n'était pas approprié. Mais c'est pour mieux insister sur le fait que c'était rigoureusement constitutionnel de le démettre. C'est que si la communauté internationale ne réagit pas franchement, on ne peut pas dire non plus qu'elle accepte le nouveau pouvoir de Tegucigalpa.

Affaire Gürtel: le Tribunal Suprême veut entendre le trésorier du Parti Populaire

Catégorie:

Dans l'affaire présumée de corruption, trafic d'influence et fraude fiscale connue comme 'l'affaire Gürtel', le Tribunal Suprême a convoqué pour la semaine prochaine Luis Bárcenas, sénateur et trésorier national du Parti Populaire, et pour le lendemain le député Jesús Merino. Ces deux hauts responsables ont demandés d'eux-mêmes à être entendus, alors qu'ils sont soupçonnés de fraude fiscale et de corruption.

Pages

Subscribe to RSS - corruption